Techniques

Qu’est-ce que l’écoute active ?

4 février 2020

L’écoute active, développée par Carl Roger, psychologue Américain, est une technique de communication. Elle utilise le questionnement et la reformulation pour comprendre le message de son interlocuteur et le lui démontrer.

Définition

L’écoute active est une approche qui se distingue par la manifestation d’un respect et d’une totale confiance envers son interlocuteur dans le but de briser ses défenses et qu’il s’exprime en toute liberté. Carl Rogers estime que les contenus émotionnels générés par une situation donnée ont plus d’importance que le contenu intellectuel. Il privilégie le cœur à la raison. Pour Rogers, peu importe la technique utilisée, elle est inutile si l‘écoutant n’instaure pas une attitude empreinte de compréhension et d’authenticité, sans volonté de juger et/ou d’interpréter.

Les 5 impératifs de l’écoute active

Accueil
Il s’agit d’accepter l’autre tel qu’il est, sans arrière-pensée et sans rien attendre en retour. Cette attitude se fonde sur le respect et la considération pour développer la confiance.

Se centrer sur ce que dit son interlocuteur et non sur ses paroles
Il s’agit d’aller au-delà des faits afin de s’ouvrir à la manière dont son interlocuteur ressent les choses.

S’intéresser à son interlocuteur davantage qu’au problème
Considérer le problème sous l’angle de l’autre plutôt que de le considérer en tant que tel.

Montrer du respect à l’autre
Assurer son interlocuteur que l’on respecte sa façon de voir les choses ou de vivre sans outrepasser son domaine et sans usurper la place de psychologue.

Etre un miroir
Cela signifie se faire l’écho de ce que ressent votre interlocuteur. Il faut alors mettre en valeur les sentiments accompagnant ses mots.

La non-directivité

Carl Rogers estime que le conseiller ne doit en aucun cas interpréter ou conseiller mais plutôt déclencher les conditions propices pour que le client résolve son problème lui-même car il estime que la personne qui consulte possède les clés de ses problèmes. Etre non-directif ne signifie pas être inactif mais se sentir réellement avec l’autre plutôt que de partager une idée.

L’empathie

L’empathie est le désir de vivre le monde intérieur de son interlocuteur à l’instar de son propre monde intérieur. Ce comportement de pleine acceptation favorise le fait d’exposer totalement son propos. Elle donne l’opportunité à l’interlocuteur de disposer du temps qui lui est nécessaire pour s’exprimer. Cette attitude positive libère une énergie qui sera ensuite investie dans la tâche à effectuer.

0
0 likes

Author

Your email address will not be published.